Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
humour du jour

9 mois plus tard

7 Février 2012 , Rédigé par manu Publié dans #blagues

Roger et son ami allaient skier.
Ils avaient pris le monospace de Roger et se dirigeaient vers les Alpes. Après avoir roulé quelques heures, ils arrivèrent dans une formidable tempête de neige, ils n'eurent d'autre choix que de s'arrêter près d'une petite ferme où ils demandèrent à la charmante jeune femme qui leur ouvrit la porte s'ils pouvaient passer la nuit chez elle.

- Je réalise très bien qu'il fait vraiment très mauvais dehors, dit-elle, mais je suis veuve depuis peu, et je ne voudrais pas que les voisins commencent à médire à mon sujet si je vous laissais passer la nuit ici.
- Soyez rassurée, dit Roger, nous serons trés contents de dormir dans votre grange. Et dès que le temps se sera amélioré, nous partirons immédiatement.

La dame accepta et les deux amis se rendirent dans la grange où ils passèrent la nuit. Le lendemain le temps s'était éclairci et Marcel et Roger continuèrent leur chemin.

Ce fut un fantastique week-end sur les skis.

9 mois plus tard, Roger eut la surprise de recevoir une lettre d'un avocat.
Il lui fallut quelques instants avant de réaliser qu'il s'agissait de l'avocat de la charmante jeune femme qu'ils avaient rencontrée durant leur week-end de ski.

Il se rendit chez son ami Marcel et lui demanda :
- Marcel, tu te rappelles cette charmante jeune veuve que nous avons rencontrée durant notre week-end de ski, et qui nous avait offert l'hospitalité ?
- Oui, répondit Marcel.
- Euh, est-ce que cette nuit-là tu ne te serais pas levé pour aller lui rendre visite dans sa maison ?
- Eh bien, euh, oui, dit Marcel , un peu gêné, je dois avouer qu'en effet j'ai été la voir.
- Et tu lui as donné mon nom à la place du tien ?
Le visage de Marcel était cramoisi lorsqu'il répondit :
- Euh, en effet, désolé, vieux, je crains que oui. Mais pourquoi me demandes-tu ça ?
- Elle vient de mourir et m'a tout légué....

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article